Comment emprunter sans recourir à la banque ?

Afin de démarrer la phase concrète d’un projet qui vous tient à cœur depuis des années, les regards sont à la première intention tournés vers les banques auprès de qui vous pouvez demander un crédit pour financer ledit projet. Cependant, cela nécessite assez de formalités. Il faut persuader votre créancier que vous disposez des moyens de remboursement. Une condition que remplissent peu de personnes. Dans un tel cas, vous devez explorer d’autres alternatives. En effet, il existe d’autres pistes d’emprunt.

Le prêt entre particuliers

Sachez qu’en dehors de la banque, vous disposez de plusieurs autres alternatives pour emprunter de l’argent afin de réaliser votre projet. L’une des alternatives est le crédit entre particuliers. En réalité, ceci n’est pas un fait nouveau. Pour une explication plus claire, il s’agit d’une méthode qui consiste à emprunter de l’argent chez l’un de vos proches. Sauf que le phénomène est plus professionnalisé de nos jours. Il est évident que tout le monde n’aime pas solliciter de prêt auprès des proches. C’est pourquoi il existe certaines plateformes en ligne dédiées à ce service. Ces sites sont capables de vous trouver des prêteurs avec qui vous n’entretenez aucun lien d’amitié. Ainsi, entre vous, vous décidez d’un accord qui vous convient mutuellement.

Le microcrédit

Dans un terme universel, le microcrédit est perçu comme un prêt accordé aux pays pauvres afin de les aider sur leur voie de développement. Cependant, ce terme peut avoir une autre interprétation. Sous un autre angle, il est considéré comme un emprunt octroyé à une personne défavorisée financièrement. Dans ce contexte, l’on distingue deux types de microcrédits. D’une part, il s’agit du microcrédit personnel qui est attribué à des individus et d’autre part, le microcrédit professionnel qui préconise plus les financements de création de petites entreprises. Toutefois, peu importe le type de microcrédit dont il s’agit, celui-ci est bien cadré par la loi. Les emprunts varient de 300 à 12 000 euros et le taux d’intérêt ne dépasse pas 4 %. Le délai de remboursement n’excède pas également les 5 ans.