Quelques fêtes musulmanes et leurs significations

Contrairement au christianisme, l'islam n'a pas de dates fixes pour ses fêtes religieuses. C'est parce que l'Islam suit le calendrier lunaire, donc ses jours fériés changent chaque année. Découvrez les principales fêtes religieuses de l'Islam et ce qu'elles signifient pour près de deux milliards de musulmans dans le monde.

Le Ramadan

Le Ramadan est une fête religieuse qui célèbre le mois au cours duquel le Coran a été révélé pour la première fois au prophète Mahomet. Dans l'Islam, le Ramadan est le mois le plus saint de l'année où les musulmans réaffirment leur croyance et leur dévotion à Allah. En participant au Ramadan, les musulmans veulent grandir spirituellement et construire des relations plus solides avec leur créateur. Pendant le Ramadan, le principal évènement du calendrier musulman, la plupart des musulmans jeûnent du lever au coucher du soleil, les dix derniers jours étant réservés aux nuits de prière.

Aïd el-Fitr - La fin du Ramadan

Les musulmans célèbrent la fin du Ramadan avec une fête appelée Aïd el-Fitr, qui signifie « fête de la rupture du jeûne ». L'Aïd el-Fitr commence généralement par des prières, suivies d'une grande fête plus tard dans la soirée. En plus de manger, la fin du Ramadan est l'occasion de faire preuve de bienveillance envers tous ceux qui vous rencontrent et de remplir ainsi l'un des cinq piliers de l'Islam. Alors que donner en charité (zakat) est encouragé à tout moment, pendant l'Aïd, il est connu sous le nom de zakat al-Fitr, qui se fait à la fin du Ramadan.

Achoura- 10ᵉ jour du premier mois

Achoura est un événement qui a lieu le 10ᵉ jour du premier mois de l'année dans le calendrier musulman. Il marque le jour où Allah a sauvé Moussa des mains du Pharaon. Il est dit que Mahomet pratiquait le jeûne le jour de Achoura. En effet, le jeûne du jour de Achoura selon la sunna expie les péchés d'une année.