Vins naturels : bons pour la santé

Vin naturel: vin élevé sans produits chimiques ni techniques industrielles durant la vinification, à base de raisin cultivé suivant des méthodes agroécologiques et vendangé à la main.

Il s’agit avant tout d’un engagement pris par des hommes et des femmes qui choisissent de cultiver leur vin dans le respect de l’environnement, en toute simplicité et ainsi rechercher le goût originel du vin.

<h2> Méthodes  de fabrication

Les viticulteurs engagés pour un vin naturel s’opposent aux méthodes industrielles de viticulture et de vinification. Ils retournent à des pratiques œnologiques anciennes, à la réappropriation des savoir-faire dans le respect de la nature. Rien n’est ajouté lors de la vinification, un vin naturel n’a subi ni collage ni sulfitage. Pour d'amples informations, un vin d’Alicante
.

Mais en réalité, les choses sont un peu plus complexes. Il s’agit là d’un idéal relativement difficile à respecter… Les vignerons qualifiant leur propre production de « vin naturel » ont souvent des vues différentes sur d’autres vins naturels, notamment au sujet de la quantité d’intrants considérée comme acceptable. Et c’est bien cette question de quantité d’intrants qui rend l’identité « vin naturel » illisible.

Un vin bio est produit à partir de raisins issus de l’agriculture biologique. Il est certifié par un organisme indépendant. Mais cette certification ne concernait pas la vinification (du moins jusqu’en 2012), durant laquelle divers intrants chimiques pouvaient être utilisés. A la différence d’un vin nature où l’ajout de produits de synthèse ou chimique n’est (théoriquement) pas autorisé.

<h2>Comment conserver et déguster un vin naturel ?

Sachez qu’il est impératif de conserver le vin naturel à une température raisonnablement fraîche : à la différence d’un vin contenant des sulfites, il peut voir sa fermentation reprendre dès que sa température augmente. Une conservation à température plus fraîche favorise la dissolution de l’oxygène dans le vin et donc les phénomènes d’oxydation. Les opinions sont divergentes au sujet de la température maximale de conservation d’un vin naturel : celle-ci va de 12 °C à 15 °C.

Un vin naturel est issu de raisins cultivés en agriculture biologique ou biodynamique. Ces derniers sont cueillis en vendanges manuelles et vinifiés sans produit de synthèse ou chimique (tel que le souffre) et avec un minimum d’intervention humaine en cave.